Municipalité alliée contre la violence conjugale

Municipalité alliée contre la violence conjugale 2018-12-03T13:43:22+00:00

Saint-Jean-Baptiste, municipalité alliée contre la violence conjugale.

Les 13 municipalités de la MRC de la Vallée-du-Richelieu ont répondu à l’appel de la maison d’hébergement La Clé sur la Porte qui les invitait à se proclamer Municipalité alliée contre la violence conjugale, par voie de résolution, et à rendre public leur engagement.

Cette vaste campagne de sensibilisation, initiée par le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale et ses 42 maisons membres, culminera dans le cadre des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, qui se déroulent annuellement du 25 novembre au 6 décembre. Au cours de l’édition 2018 de ces 12 jours, les municipalités alliées ont été conviées à afficher publiquement leur adhésion à cette campagne par le moyen qui leur semblera approprié.

« À ce jour, plus de 350 municipalités du Québec se sont proclamées alliées contre la violence conjugale. L’Union des municipalités du Québec ainsi que la Fédération québécoise des municipalités se sont toutes deux montrées favorables à la campagne et encouragent leurs membres à emboiter le pas. » annonce Catherine Véronneau, intervenante à la Clé sur la Porte.

En se positionnant contre la violence conjugale et en s’affichant publiquement, les municipalités envoient un message clair dans leur communauté à l’effet que cette violence est inacceptable et ne peut être tolérée. Leurs efforts pour contrer la banalisation de la violence à l’égard des femmes contribueront à changer les mentalités et ainsi à aider les femmes qui en sont victimes.

« Le message que les municipalités enverront à leurs citoyennes et citoyens aura un impact positif, d’abord sur les victimes elles-mêmes. Se sentant soutenues par leur communauté, elles seront plus enclines à trouver le courage de dénoncer et auront davantage confiance que les policiers, les intervenantes et intervenants sociaux à qui elles s’adresseront prendront au sérieux leur situation. Ce message interpellera également les auteurs de cette violence à l’effet que ces agressions, perpétrées dans l’intimité du couple, sont inacceptables. » souligne Céline Coulombe, coordonnatrice de la Clé sur la Porte.