La Régie de police, toujours aussi présente malgré le COVID-19